Lundi 21 mai : repas et bal autogérés en soutien à la zad

P1560565

147 ans jour pour jour jour après l’écrasement sanglant de la Commune de Paris, aidons les initiatives et communes qui refleurissent à tenir tête aux grenades, aux matraquages, à la répression.

Devant cet immonde édifice construit en 1875 pour « expier le crime des fédérés » dans le cadre d’un « Nouvel Ordre Moral », nous nous sommes retrouvés ce lundi 21 mai pour redire notre détermination.

 

Merci à la Gare XP, à la Fanfare Invisible et à Educ Pop Debout pour leur précieux soutien!

 

Nous, soutiens de la ZAD de Notre Dame Des Landes, déclarons ce jour la Commune du square Louise Michel.

Nous réaffirmons, ici et maintenant, notre droit le plus strict à habiter ces terres que nous avons protégées des griffes d’un progrès archaïque, aveugle à son propre déclin.

Nous appelons, au-delà du périmètre historique de la zone et de toutes tentatives de frontières, à préserver mondialement ce qui peut l’être encore : forêts, prairies, rivages, montagnes, toundras, bocages…

Nous avons dialogué avec le vieux monde tandis que nous construisions le suivant.

Nous ne sommes ni les les bons, ni les méchants.

Nous refusons le spectacle cynique d’un horizon compromis.

Nous agissons pour un présent qui danse et des lendemains qui chantent.

Nous ne nous résignerons plus, nous n’abdiquerons pas.

Nous sommes l’utopie réalisable qui vient.

Nous sommes un peuple, un destin, une devise:
Pour la suite du monde, Zad Partout, Zad Vitam Eternam

 

Et quelques éléments utiles:

Tract anglais Commune

Tracts fr ZAD