Action Pinault du 05/01/14 : « Trois petits tours … »

tract-3ptitstours-recto-lowLe 5 janvier 2014, le Collectif NDDL-Idf  organise une action à l’encontre de l’exposition sur l’enferment de François Pinault, actuellement exposée à la Conciergerie sur l’île de la Cité à Paris.

« Quand un artiste fait le choix d’ouvrir les yeux sur le monde qui l’entoure et de s’engager, on est toujours impressionné par la ferveur de sa prise de position et par l’efficacité de sa protestation contre les maux qu’il dénonce. » – François Pinault

Le comité francilien de soutien à la lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes appelle à un rassemblement/happening le dimanche 5 janvier à 15h place du Châtelet, à Paris, non loin de la Conciergerie.

Nous allons investir l’espace public pour clôturer, à notre manière, l’exposition «A triple tour» qui rassemble à La Conciergerie depuis octobre dernier, des oeuvres de la collection privée du milliardaire François Pinault et dont le thème fédérateur est « l’enfermement ». Le côut de cette opération publicitaire, estimé à 1,4 million d’euros, est principalement pris en charge par l’état, via le Centre des monuments nationaux.

Cette exposition est surtout une petite merveille de cynisme institutionnel: une quinzaine de personnes ont déjà fait les frais de « l’enfermement » par la grâce de la famille Pinault. Elles ont été mises en examen et condamnées suite à un pique-nique revendicatif organisé fin 2012 sur leur propriété familiale pour avoir voulu rappeler les liens financiers qui existent entre les Pinault et le groupe Vinci, concessionnaire du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Les inculpé.e.s ont fait appel de ce jugement et la date de l’audience devrait être connue prochainement.

Face à de telles démonstrations de pouvoir, l’être humain est tenu de rester spectateur muselé dans un réel imposé. Mais nous sommes lassé.e.s de ces mises en scène d’ancien régime, nous dénonçons les manipulations spéculatives réalisées sur ces œuvres d’art qui viennent enrichir encore l’empire financier du milliardaire, et le soutien servile d’organismes publics à cet empire.

L’art du trompe l’oeil, dans les courbettes entre les pouvoirs publics et la toute puissance privée, atteint son paroxysme. L’état fait des « fleurs » au groupe Pinault (Kering) qui licencie impunément 700 personnes à La Redoute, 180 à la FNAC… pour recentrer son activité dans le secteur du luxe. Nous avons choisi de dévoiler au grand jour ce chef d’œuvre artistique du trafic public/privé, en offrant à François Pinault une œuvre chorégraphique éphémère et affranchie des marchés occultes. Nous voulons mettre en lumière sa somptueuse vitrine d’art conservateur, acquise sur le dos d’employé-e-s, licencié-e-s au gré des fantaisies de son fils oligarque.

Une action du Collectif francilien de soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes et du collectif de danse activisme Paris.

  • Voilà un aperçu vidéo de l’action du 5 janvier.

(Une autre vidéo tournée le même jour, ici sur ce site)

 

  • Un diaporama légendé:
<
>
  • Le tract de cette action (cliquez sur les images pour les avoir en bonne résolution):

 

tract-3ptitstours-recto-BLC tract-3ptitstours-recto-low tract-3ptitstours-verso-low