Actualités

Manif sur la ZAD du 8 oct : réservez vos places en bus au départ de Paris

« Que résonnent les chants de nos bâtons ! »

Notre-Dame-des-Landes le 8 octobre 2016

NB: Cliquez ici pour réserver des places dans les bus
qui partent de Paris (départ vendredi 7 à 23h30 de Nation)

 

zadaffiche8octcolorAcculé par les mobilisations massives des 9 janvier et 27 février, le gouvernement a organisé en juin une consultation biaisée. Se croyant forts du résultat de cette mascarade, les pro-aéroport et le premier ministre ont confirmé leur intention de procéder cet automne à l’évacuation et à la destruction de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, de ses cultures, de sa faune et de sa flore, de ses habitats et activités ainsi que des liens entre toutes celles et ceux qui se sont attaché.es à ce bocage. Ces déclarations font fi de la situation juridique du dossier puisqu’entre autres les autorisations de travaux ne sont toujours pas accordées.

Les porteurs du projet ne semblent pas avoir non plus mesuré la détermination de celles et ceux qui habitent ce bocage, des militant.es engagé.es à leurs côtés, le soutien dont ce mouvement bénéficie dans la région et bien au-delà, ainsi que l’implication des comités locaux. Ces 2000 ha de bocage et ce qui s’y vit sont aujourd’hui porteurs d’espoirs indéracinables face au saccage du vivant, des terres agricoles et à la marchandisation du monde. Il est impensable qu’ils disparaissent !

(suite…)

Appel de la ZAD face aux menaces d’expulsion

nddl-affiche-blocageDepuis l’opération César en 2012 la ZAD est devenue un symbole : de la possibilité d’empêcher leurs projets nuisibles ici et ailleurs comme de celle de déployer des zones d’autonomie face au pouvoir et à l’économie marchande. Après un printemps marqué par un mouvement social bouillonnant, celles et ceux qui entendent nous gouverner vont tout faire pour que la politique ne déborde plus du cadre d’un spectacle électoral auquel plus grand monde ne croit. Nous vivons au coeur d’un désastre environnemental et social sur lequel illes prospèrent et duquel illes sont bien incapables de nous sortir. Depuis la ZAD, entre autres, grandit l’idée que l’on puisse concrètement reprendre en mains nos vies et réinventer le politique. C’est pour cette raison que son existence est aussi insupportable aux gouvernant.e.s et aussi précieuse pour d’innombrables personnes. La ZAD soulève des espoirs tenaces qui la dépassent. Que l’on se sente porté.e par cette lame de fond ou que l’on perçoive au quotidien la joyeuse solidité de ce qui s’est construit ici, il apparaît absolument impensable que la ZAD soit broyée demain sous les coups de la police et les chenilles des tractopelles. Ceci est un appel à la défendre, coûte que coûte.

Ce texte s’adresse à tout.e.s celles et ceux qui voudraient participer à la résistance sur le terrain ou de plus loin. Son objet est d’informer sur ce qui nous semble aujourd’hui crucial pour les mettre en échec, ainsi que sur l’état d’esprit dans lequel nous nous préparons. Nous vous invitons à le diffuser largement. (suite…)

Défendre la ZAD : Info tour en IDF en septembre

ceci_est_un_avertissement_v2Les différents comités de soutien à la ZAD en Ile-de-France organisent une série de réunions publiques pour faire le point sur la situation de la lutte contre l’aéroport de NDDL en prévision d’une éventuelle expulsion pour démarrer les travaux et de la mobilisation du 8 octobre…

Dates principales (sera mis à jour régulièrement) :

  • Dimanche 18 – – Le comité Zad à Saint-Denis organise un pique-nique et une balade forestière à Luzarches (train depuis Saint-Denis ou gare du Nord). Rdv 10h au local Langevin (4, Place Paul Langevin, M° Basilique), ou à 10h30 à la gare de Saint-Denis (RER D ou ligne H).
  • Mardi 20 – 19h –  Réunion publique et projection-débat (Les urnes contre la Zad – Doc du Réel), en présence d’occupants.e.s – café de la Commune d’Aligre (3 rue d’Aligre, Paris 12, M° Ledru-Rolin).
  • Mercredi 21 – 19h30 – En préambule de l’AG hebdomadaire du collectif, projection du film « No Ouestern » des Scotcheuses – CNT (33 rue des Vignoles, Paris 20, Mo Avron/Buzenval)
  • Jeudi 22 – 19h – Lectures publiques sur la lutte de NDDL et diner en auberge espagnole à la BAM de Malakoff (14 impasse Carnot, 92 Malakoff, M° 13 Étienne Dolet)
  • Samedi 24 – 14h – Saint-Denis (en face de la basilique) : rencontres « À l’est – À l’ouest / Résistances », avec infokiosk et cantine
  • Dimanche 25 Intervention lors du débat sur la situation à Bure organisé par le collectif des Scotcheuses à la Parole Errante. Discussions et ateliers à partir de 14h (9 rue François Debergue, Montreuil, M° 9 Croix de Chavaux)
  • Mercredi 28 – 19h30 – AG de lutte pour défendre Notre-Dame-des-Landes à l’annexe du lieu « Le 23 » (20 rue Philippe de Girard, Paris 10e, M° Louis Blanc/La Chapelle). Appels aux différents comités d’IDF à venir s’organiser (présence aussi de groupes qui se battent contre les GPII du Grand Paris).
  • Samedi 1er octobre – 20h – Projections, cantine et concerts de soutien au « 23 » (rue du Château-Landon, 75010, Mo Stalingrad)

Documents :

UN TRACT 2 pages à télécharger (version 14/9)

3 visuels sur cette journée

zadaffiche8octcolor

Version Web (basse def)

zadnddl8oct

Version texte Web (basse def)

Taille A3 pour impression

Taille A3 pour impression

Vendredi 25 mars, expulsons le PS !

tagpsVendredi 25 mars, à 17h, devant le siège du Parti Socialiste 10 rue de Solférino : expulsons le PS !

Déménageons ceux qui aménagent nos vies à leur profit !

EXPULSONS LE PS !

Vendredi 25 mars à 17h, rassemblement carnavalesque devant le siège du
Parti Socialiste, 10 rue de Solférino
Venez déguisés, munis de quoi égayer la face grise du PS et ses bureaucrates !

==> Pour l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, de la loi « Travaille ! », de l’état d’urgence, etc.
==> Pour l’avenir de la ZAD et de toutes celles et ceux qui résistent à la marchandisation du monde (suite…)

Appel à des journées d’actions décentralisées les 25 et 26 mars

ceci_est_un_avertissement_v2Comités vs PS

Les comités de soutien locaux, réunis au lendemain de la grande mobilisation du 27 février sur la zad, appèlent à des actions de solidarité les 25 et 26 mars

– Pour l’abandon du projet d’aéroport
– Pour l’avenir de la zad
– Pour en finir avec les menaces d’expulsion des paysans et habitants de Notre-Dame-des-Landes

Le 25 mars, tous les paysans et habitants dits « historiques » de la zad de Notre-Dame-des-Landes seront expulsables suite au procès intenté en janvier dernier à leur encontre à la demande du gouvernement. Celui-ci espérait faire partir les résistants du bocage sous la menace, mais les comités de soutien ont décidé, au contraire, de faire de cette date fatidique un nouveau temps fort de la mobilisation en cours. (suite…)

9 mars : apéro NDDL et grève générale !

Mercredi 9 mars on se retrouve tout-es dans la rue contre la loi Khomri !

 

Le tract distribué au cours de cette journée, et un rendez-vous post-manif pour continuer à en parler, penser ensembles les jours qui suivront et boire un coup pour faire passer les lacrymos !

Venez nous retrouver mercredi 9 mars à la CNT à 19h, au 33 rue des Vignoles, pour un apéro en auberge espagnole !

(suite…)

Premières images de la grosse mobilisation du 27 février

IMG_3318-v2Succès incontestable de la mobilisation pour l’abandon du projet d’aéroport du 27 février

(zad.nadir.org) Les diverses composantes de la lutte de Notre-Dame-des-Landes (Coordination des opposants, COPAIN, ZAD …) organisatrices de la mobilisation du samedi 27 février 2016 « pour l’abandon du projet d’aéroport et pour l’avenir de la ZAD », se réjouissent de l’énorme réussite de cette journée, pourtant organisée une nouvelle fois dans un délai très court. Nous avons vécu ce jour certainement la plus grosse manifestation pour la sauvegarde du bocage de Notre-Dame-des-Landes et pour le soutien à celles et ceux qui font vivre cette ZAD.

(suite…)

Parole d’occupant.e.s de la zad pour le 27 février

IMG_3352 - copie

Salut ! On va vous lire une prise de parole d’occupant-e-s de la ZAD qu’on a essayé de construire collectivement. On a fait des discussions ouvertes pour travailler des propositions, qu’on a relu à plusieurs reprises en assemblée des occupant-e-s. Voici le résultat, une voix qui sûrement ne reflète pas l’avis de chacun.e, mais une voix travaillée ensemble.

Chaque semaine, mois, année qui passe, nous voyons l’empire marchand coloniser les derniers espaces qui avaient échappé à la privatisation généralisée : les semences, le carbone, bientôt les retraites… A force d’exploitations, la planète est épuisée, les gens et tous les êtres vivants aussi, et ce ne sont pas les mascarades à la mode de la COP 21 qui y changeront quelque chose. Nos existences, nos lieux de vies, nos imaginaires ne sont que des marchés à conquérir pour celles et ceux dont les profits ne seront jamais suffisants.

Mais la guerre économique ne leur suffit pas. Ces derniers temps, l’état d’urgence, la surveillance renforcée du peuple, l’emprisonnement de celleux qui ne rentrent pas dans le moule et la fermeture des frontières témoignent que la répression de l’état empire.

(suite…)