Actualités

Récits des actions des 25 et 26 mars contre le PS

Zad.nadir propose ici un panorama complet des deux jours d’actions décentralisées en solidarité avec les personnes expulsables à partir du 25 sur la ZAD.

En région parisienne il s’est passé ça, notamment…

PARIS SOLFERINO – 25 mars

Cet après-midi à proximité de Solférino, à la station éponyme, une cinquantaine de personnes, des banderoles, des perruques et de chouettes affiches collées sur les panneaux publicitaires.

Lorsque le rassemblement a voulu s’échapper vers l’Assemblée Nationale, il a été pris en tenaille par les CRS. Ces derniers ont écopé de quelques jets d’oeufs avant de nasser une trentaine de personnes une rue plus loin. La plupart ont été raccompagnés au métro après fouille et contrôle d’identité, cinq personnes interpellées.

Voici une petite vidéo des événements trouvée en ligne…

 

SAINT DENIS – nuit du 25 au 26 mars

A Saint-Denis (93), le P$ révèle sa vraie nature

Dans la nuit du 25 au 26, alors que s’achève la trève hivernale et que les habitant-e-s historiques de la zad de NDDL vont devenir légalement expulsables, quelques noctambules ont entrepris de révéler la vraie nature du P$ en redécorant de la permanence locale du député Mathieu Hanotin. L’enseigne affiche maintenant le nom réel de son parti : LE PARTI CAPITALISTE Quelques affiches rappellent aussi que politiciens et patrons marchent main dans la main pour nous gouverner et nous exploiter, quel que soit leur affiliation politique. Le message est clair : Etat et politiciens, patrons, industriels ou banquiers – ils ne sont pas la solution, mais le problème !

NOUS N’AVONS PAS BESOIN D’ÊTRE GOUVERNE-E-S !
SOLIDARITE AVEC TOU-TE-S LES HABITANT-E-S EXPULSABLES OU EXPULSE-E-S !
PARTOUT, LA ZAD VAINCRA !

Voir la vidéo (hébergée vite fait ici)

Vendredi 25 mars, expulsons le PS !

tagpsVendredi 25 mars, à 17h, devant le siège du Parti Socialiste 10 rue de Solférino : expulsons le PS !

Déménageons ceux qui aménagent nos vies à leur profit !

EXPULSONS LE PS !

Vendredi 25 mars à 17h, rassemblement carnavalesque devant le siège du
Parti Socialiste, 10 rue de Solférino
Venez déguisés, munis de quoi égayer la face grise du PS et ses bureaucrates !

==> Pour l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, de la loi « Travaille ! », de l’état d’urgence, etc.
==> Pour l’avenir de la ZAD et de toutes celles et ceux qui résistent à la marchandisation du monde

Le 25 mars, tous les habitant-e-s « historiques » de la Zone à Défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes seront expulsables suite au procès intenté le 25 janvier 2016 à leur encontre par le gouvernement socialiste. Une étape de plus dans un projet destructeur que les hiérarques du PS tentent depuis quatre décennies d’imposer à coup de matraques, de « Commission de dialogue » et maintenant de « consultation locale ». Plutôt que de courber l’échine, nous choisissons cette date pour cibler le PS en tant que parti au gouvernement et appelons à participer à la fête toutes celles et ceux qui se battent contre le démantèlement des acquis sociaux et l’esclavagisme moderne, le virage sécuritaire, la chasse aux migrant-e-s, la répression des pauvres et des luttes, etc.

Car le PS, c’est « l’excellence écologique » ET l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes, c’est « la modernisation du dialogue environnemental » ET Rémi Fraisse tué par la police à Sivens.
Car le PS, c’est « mon ennemi c’est la finance » ET les 56 milliards de dividendes offerts aux capitalistes du CAC40, c’est la lutte contre l’évasion fiscale ET Jérôme Cahuzac.
Car le PS, c’est « l’inversion de la courbe du chômage », ET 5,4 millions de chômeurs, c’est le pin’s « 1 millions d’emplois » arboré par ce crétin de Gattaz ET la loi Macron imposée par le 49-3.
Car le PS, c’est la promesse du droit de vote aux étrangèr-e-s ET la déchéance de nationalité, c’est Taubira en madone de gauche contrite ET les réfugié-e-s tabassés par la police et les fascistes à Calais et ailleurs.
Car le PS, c’est les frondeurs idiots utiles ET Manuel Valls, Benoit Hamon ET Emmanuel Macron, la loi « économie sociale et solidaire » ET la loi « Travaille ! ».
Car le PS, en définitive, c’est l’hypocrisie érigée en méthode de gouvernement, l’art de cacher, depuis des décennies, l’exploitation capitaliste totale par le spectacle des restes du socialisme.

Tout cela a duré depuis beaucoup trop longtemps. Nous, jeunes, travailleur-euses, chômeur-euses, précaires et prolétaires de tous poils, sans statut fixe, de Notre-Dame-des-Landes expulsable à Calais gazée en passant par Goodyear réprimé, Saint-Denis policée, et les rues de Paris qui s’embrasent, ne sommes plus dupes de cette fiction de la gauche de gouvernement. Le PS, fracturé de part en part, est au bord du précipice : aidons le à y tomber ! Comme nous ferons tomber tous ceux qui prétendront nous gouverner pour mieux nous dominer.

Pour toutes ces raisons, le vendredi 25 mars, à l’appel de personnes de l’AG indépendante inter-luttes parisienne et des comités de soutien franciliens à la lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en solidarité avec le mouvement social et toutes celles et ceux qui veulent fracturer une bonne fois pour toutes ce fossile dont la seule fonction est la gestion capitaliste et policière des existences :

À PARIS ET AILLEURS : EXPULSONS LE PS !
DEMENAGEONS CEUX QUI AMENAGENT NOS VIES !
#BATAILLEDESOLFERINO

Soirée de soutien à la Zad le 26 mars au cinéma Avesso

Soirée de soutien à la ZAD Notre-Dame-Des-Landes contre l’expulsion des paysans et habitants historiques

Ciné AVESSO – samedi 26 mars à partir de 17h

Le collectif parisien de soutien à la Zad et des copIn.e.s d’IVRY organisent une soirée de soutien à la lutte de Notre-Dame-des-landes, au Cinéma AVESSO de St Maurice, le samedi 26 mars 2016.

affiche-concert26-DEF
La soirée du 26 mars interviendra à la suite de deux journées d’actions décentralisées, appelées par le mouvement d’occupation et d’opposition à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. En effet, le 25 et 26 mars, la ZAD et l’ACIPA ont appelé tous les comités de soutien de France et de navarre à organiser simultanément des actions ciblées dans le but de faire pression sur le PS et le gouvernement, pour montrer la force du mouvement d’opposition à l’aéroport et la solidarité qu’il rencontre à travers tout le territoire. Nous appelons bien évidemment à prendre part à ces journées d’action et relayons le souhait que ces actions ne portent pas préjudice à celles et ceux qui luttent sur place.

Cette soirée interviendra au lendemain de l’échéance ultime du 25 mars, date à laquelle le juge a fixé l’expulsabilité de tous les habitants et paysans historiques de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. A compter du 25 mars, il n’y aura plus aucun.E habitant.E légal.E sur cette Zone à Défendre, ce qui donnera à l’État toute la légitimité, du point de vue juridique, de mener une opération policière… ET NOUS NE LES LAISSERONS PAS FAIRE !

Il est donc indispensable que nous restions toutes et tous en alerte et que nous anticipions le coup de force à venir.

Cette soirée est l’occasion également de reconstituer une caisse de soutien très affaiblie pour les actions menées sur la ZAD et dans le collectif parisien, les derniers épisodes ayant été très répressifs, comme en janvier lors de « l’Opération Escargot » qui a été menée sur le périph’ nantais.

Le programme de la soirée est encore en cours d’élaboration, c’est pourquoi il suivra dans les prochains jours! Au programme : projections de films sur la lutte de Notre-Dame-des-Landes,  suivies de discussion avec (dans l’attente de confirmation) des copin.E.s de la ZAD, des concerts (musique brésilienne, fanfare, electro), à manger et à boire !!!

On vous attend dès 17H au Cinéma squatté AVESSO, au 1 rue des épinettes, métro CHARENTON ECOLES (ligne 8).

(L’AFFICHE EN HAUTE DEF)

Appel à des journées d’actions décentralisées les 25 et 26 mars

ceci_est_un_avertissement_v2Comités vs PS

Les comités de soutien locaux, réunis au lendemain de la grande mobilisation du 27 février sur la zad, appèlent à des actions de solidarité les 25 et 26 mars

– Pour l’abandon du projet d’aéroport
– Pour l’avenir de la zad
– Pour en finir avec les menaces d’expulsion des paysans et habitants de Notre-Dame-des-Landes

Le 25 mars, tous les paysans et habitants dits « historiques » de la zad de Notre-Dame-des-Landes seront expulsables suite au procès intenté en janvier dernier à leur encontre à la demande du gouvernement. Celui-ci espérait faire partir les résistants du bocage sous la menace, mais les comités de soutien ont décidé, au contraire, de faire de cette date fatidique un nouveau temps fort de la mobilisation en cours.

Nous appelons à s’organiser aux quatre coins du pays pour rappeler au Parti Socialiste, en tant que parti au gouvernement et promoteur du projet d’aéroport, notre détermination ferme et partagée : il n’y aura jamais d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ! La zad fleurira longtemps !

Nous invitons chacun à intervenir les 25 et 26 mars là où le PS et ses élus sont au pouvoir et présents – qu’il s’agisse des mairies, conseils départementaux, régionaux ou des permanences du Parti Socialiste… Chaque comité choisira à qui il entend s’adresser et sous quelle forme.

Les comités montreront ainsi, en actes, que consultation publique ou pas, la lutte continue dans les mois qui viennent sur le terrain, dans les rues, sur les routes et dans les bourgs.

Les 25 et 26 mars, nous agirons en solidarité avec les habitants et paysans de de la zad de Notre-Dame-des-Landes. Nous agirons aussi parce que ce qui se joue à Notre-Dame-des-Landes entre en résonance avec nos luttes locales contre les destructions environnementales et sociales, avec nos propres combats face à la disparition des terres agricoles, face aux causes du changement climatique ou aux lois liberticides de l’état d’urgence. Nous agirons partout parce qu’il est de temps de marquer un refus ferme de la marchandisation continue des territoires, de nos vies, et parce qu’il s’est ouvert dans le bocage un front porteur d’espoir.

Nous sommes tous/toutes des habitant-e-s qui résistent. Nous le ferons savoir les 25 et 26 mars !

Les comités locaux réunis en inter-comités le 28 février

9 mars : apéro NDDL et grève générale !

Mercredi 9 mars on se retrouve tout-es dans la rue contre la loi Khomri !

 

Le tract distribué au cours de cette journée, et un rendez-vous post-manif pour continuer à en parler, penser ensembles les jours qui suivront et boire un coup pour faire passer les lacrymos !

Venez nous retrouver mercredi 9 mars à la CNT à 19h, au 33 rue des Vignoles, pour un apéro en auberge espagnole !

tract_9mars2016-page001

 tract_9mars2016-page002

 

 

Premières images de la grosse mobilisation du 27 février

IMG_3318-v2Succès incontestable de la mobilisation pour l’abandon du projet d’aéroport du 27 février

(zad.nadir.org) Les diverses composantes de la lutte de Notre-Dame-des-Landes (Coordination des opposants, COPAIN, ZAD …) organisatrices de la mobilisation du samedi 27 février 2016 « pour l’abandon du projet d’aéroport et pour l’avenir de la ZAD », se réjouissent de l’énorme réussite de cette journée, pourtant organisée une nouvelle fois dans un délai très court. Nous avons vécu ce jour certainement la plus grosse manifestation pour la sauvegarde du bocage de Notre-Dame-des-Landes et pour le soutien à celles et ceux qui font vivre cette ZAD.

Les organisateurs saluent les plus de 60 000 personnes qui se sont déplacées, parfois de très loin (68 cars venus de toute la France), pour apporter leur soutien infaillible à cette lutte emblématique contre un projet inutile – basé sur des mensonges, des secrets et des manipulations – écologiquement et économiquement intenable. Le convoi venu de l’est était composé d’une cinquantaine de tracteurs – présence voulue symbolique pour rappeler l’enjeu de préservation de la terre agricole – et d’un millier de personnes à vélo dès le point de départ de l’Erette. Il a rejoint, sous les acclamations, l’impressionnante marche venue de l’ouest, festive, musicale et colorée.

(suite…)

Parole d’occupant.e.s de la zad pour le 27 février

IMG_3352 - copie

Salut ! On va vous lire une prise de parole d’occupant-e-s de la ZAD qu’on a essayé de construire collectivement. On a fait des discussions ouvertes pour travailler des propositions, qu’on a relu à plusieurs reprises en assemblée des occupant-e-s. Voici le résultat, une voix qui sûrement ne reflète pas l’avis de chacun.e, mais une voix travaillée ensemble.

Chaque semaine, mois, année qui passe, nous voyons l’empire marchand coloniser les derniers espaces qui avaient échappé à la privatisation généralisée : les semences, le carbone, bientôt les retraites… A force d’exploitations, la planète est épuisée, les gens et tous les êtres vivants aussi, et ce ne sont pas les mascarades à la mode de la COP 21 qui y changeront quelque chose. Nos existences, nos lieux de vies, nos imaginaires ne sont que des marchés à conquérir pour celles et ceux dont les profits ne seront jamais suffisants.

Mais la guerre économique ne leur suffit pas. Ces derniers temps, l’état d’urgence, la surveillance renforcée du peuple, l’emprisonnement de celleux qui ne rentrent pas dans le moule et la fermeture des frontières témoignent que la répression de l’état empire.

(suite…)

Toutes et tous à NDDL samedi 27 février

(mis à jour mercredi 24)

blocage_periph_nantes_09_01_16_bsb005Contre les expulsions – Contre l’aéroport

Depuis janvier dernier, les paysans et les familles qui vivent sur le site du futur projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes peuvent être expulsés.

Comme l’ont décidé les personnes de la ZAD, une grande manifestation aura lieu le samedi 27 février à Notre-Dame-des-Landes, précisément là où les travaux sont censés commencer, pour y faire la démonstration concrète de notre capacité à les bloquer. Nous convergerons ensuite vers une grande fête pour l’avenir de la ZAD.
(suite…)

Action de soutien à la ZAD au siège de Vinci

Le collectif a reçu le texte suivant, accompagné de quelques clichés, suite à une action survenue il y a quelques jours – déjà reproduit ici sur Paris-luttes.info.

rueil, 21/02/2016

Dimanche 21 février, une escouade de djiadistes verts et noirs est allée tester les dispositifs de sécurité du siège de la multinationale Vinci, dans la très chic cité de Rueil-Malmaison dans les Hauts-de-Seine (92). L’équipée sauvage a pu joyeusement redécorer les façades vitrées du siège social et de ses nombreuses filiales, dont Vinci Airports, la société qui espère pouvoir un jour exploiter l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes au nord de l’agglomération nantaise.

Vinci a en effet été choisi par l’État pour bétonner les centaines d’hectares de zones humides pour couler son tarmac mais aussi pour gérer les espaces marchands et les parkings de ce symbole de l’aménagement nuisible.Ce tapage nocturne a été fomenté en soutien aux habitant.e.s de la ZAD de NDDL et aux autres territoires en lutte partout ailleurs.

Partout où VINCI sévira, partout nous serons là, tapis dans l’ombre et déterminés à ne plus jamais s’écraser devant le béton armé des déménageurs de vies.

Vinci dégage ! Résistance et sabordage !

(suite…)

La repression frappe dur à Rennes après un carnaval de soutien

Le 6 février, un Karnaval organisé à Rennes a été fortement réprimé par les flics.

Bilan judiciaire: les trois personnes interpellées samedi lors du carnaval et restées en garde-à-vue, jugées en comparution immédiate le lundi 8 février), ont été condamnées à 2, 2 et 7 mois de prison ferme avec mandat de dépôt, c’est-à-dire envoyées directement à la prison de Vezin. Lire le compte-rendu publié sur le site de la Maison de la brève de Rennes (fichier PDF).

Ci-après nous reproduisons un texte publié le 11 février par le comité ZAD Rennes.

(suite…)